07-07-2015 : Développement communautaire

MTN Côte d'Ivoire présente Sidwaya Mobile, l'actualité du Burkina



Abidjan, Côte d’Ivoire – 6 juillet 2015 –En marge d’une visite officielle du Chef de l’Etat du Burkina, MTN Côte d’Ivoire a présenté le service d’information par SMS, Sidwaya Mobile. Madame Affoussiata BAMBA-LAMINE, Ministre de la Communication de Côte d’Ivoire et son homologue du Burkina Faso Monsieur Frédéric NIKIEMA, étaient présents pour l’occasion. Fruit d’un partenariat avec le quotidien burkinabé Sidwaya, cette innovation permet aux clients MTN de recevoir toute l’actualité du Burkina Faso directement sur leur téléphone mobile.

 

MTN Côte d’Ivoire démontre une fois encore son leadership en matière d’innovation sur le marché ivoirien, avec ce service qui compte aujourd’hui plus de 37.000 abonnés. « Sidwaya Mobile s’inscrit pleinement dans ce nouveau monde numérique que MTN construit chaque jour dans 22 pays d’Afrique et du Moyen-Orient », a déclaré Madame Laure BLEDOU, Sous-Directrice Brand & Communication, représentant le Directeur Général de MTN Côte d'Ivoire Monsieur Freddy TCHALA. « Sidwaya Mobile est à la fois un journal et un pont, presqu’un billet d’avion pour Ouagadougou » a-t-elle rajouté. Pour sa part, le Directeur Général de SIDWAYA, Monsieur Rabankhi Abou-Bâkr Zida, a remercié « le

partenaire MTN Côte d’Ivoire » et incité les communautés « à souscrire à un abonnement Sidwaya Mobile, afin d’avoir des informations de sources sûres ».

 

Afin de remplir sa mission de rendre la vie toujours plus radieuse à ses clients, MTN Côte d’Ivoire avait été le premier opérateur télécom à lancer le service de transfert d’argent de la Côte d’Ivoire vers le Burkina Faso en avril 2014, avec MTN Mobile Money. Cette innovation a été récemment récompensée par le Prix de la Meilleure Initiative Mobile Money lors des Total Telecom Africa Awards 2015.

Pour souscrire au service Sidwaya Mobile, composez *420*3# et suivez les instructions. Le premier abonnement est gratuit.

 

 
 
 

Cliquer sur le bouton
jaime
en dessous